Histoire d’une réussite PAHO

Tirer profit des relations pour combattre la propagation du virus Zika

L’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) est un organisme international de santé publique qui vient en aide aux peuples de 27 pays du continent américain. Récemment, sa filiale au Brésil a répondu à l’épidémie du virus Zika qui secoue le pays.

L’OPS Brésil a utilisé les publications Facebook et atteint plus de 500 000 personnes en moins de 48 heures au moyen de messages sur la prévention de la transmission sexuelle du virus Zika.

« Plus de 5 000 personnes ont partagé cette publication, ce qui a permis de toucher plus de 600 000 personnes sur Facebook. »

– Luís Felipe Sardenberg, responsable de la communication pour l’OPS/OMS Brésil

Incidence

L’OPS Brésil a eu recours à des publications sur sa Page Facebook pour atteindre plus d’un demi-million de personnes en moins de 48 heures au moyen d’un message crucial sur la prévention de la transmission du virus Zika par voie sexuelle.

Objectifs de la campagne

Partager des nouvelles qui sauvent des vies

L’OPS Brésil devait s’adresser à des personnes potentiellement actives sexuellement au moyen de communications efficaces, leur indiquant comment se protéger contre le virus Zika.

  1. L’OPS a mis en avant une seule publication sur sa Page qui a permis non seulement de sensibiliser la population sur le fait que le virus Zika pouvait se transmettre par voie sexuelle, mais aussi d’indiquer aux personnes potentiellement concernées une solution pour se protéger. Les résultats ont été significatifs.

  2. En dépensant moins de 600 $, l’OPS Brésil a pu atteindre plus d’un demi-million de personnes en moins de 48 heures. Plus de 24 000 personnes ont interagi avec la publication et plus de 4 450 personnes l’ont partagée avec leurs amis, ce qui a entraîné une diffusion plus grande encore du message.
  • 519 640 personnes atteintes en moins de 48 heures
  • Une interaction 39 fois supérieure à celle constatée pour d’autres publications concernant le virus Zika
  • 4 450 personnes ont partagé la publication
Contenu créatif de la campagne
« Les Brésiliens utilisent Facebook pour aider leurs amis. Nous avons été surpris du nombre de Brésiliens qui ignoraient que le virus Zika pouvait être transmis sexuellement. Bien que l’information ait circulé dans la presse et sur les sites web institutionnels pendant un certain temps, c’est sur notre Page Facebook que les gens l’ont découverte. Par conséquent, plus de 5 000 personnes ont partagé cette publication, ce qui a permis de toucher plus de 600 000 personnes sur Facebook. »

– Luís Felipe Sardenberg, responsable de la communication pour l’OPS/OMS Brésil