Success Story PAHO

Tirer parti du pouvoir de la communication pour lutter contre l’épidémie du virus Zika

L’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) Brésil est une organisation internationale de santé publique qui s’engage à prendre soin des résidents de 27 pays sur le continent américain. Sa division brésilienne s’est récemment mobilisée pour lutter contre l’épidémie du virus Zika au sein du pays.

En ayant recours à des publications Facebook axées sur la prévention de la transmission par voie sexuelle du virus Zika, l’OPS Brésil a réussi à toucher plus de 500 000 personnes en moins de 48 heures.

« Plus de 5 000 personnes ont partagé cette publication, atteignant ainsi plus de 600 000 personnes sur Facebook. »

– Luís Felipe Sardenberg, Communications Focal Point, OPS/OMS Brésil

Impact

En utilisant des publications sur sa Page Facebook, l’OPS Brésil a réussi à toucher plus de 500 000 personnes en moins de 48 heures avec un message d’urgence axé sur la prévention contre la transmission par voie sexuelle du virus Zika.

Objectifs de campagne

Communiquer les actualités essentielles

L’OPS Brésil devait toucher les personnes susceptibles d’être actives sexuellement en ayant recours à des moyens de communication efficaces afin de leur indiquer les mesures à suivre pour se protéger contre le virus Zika.

  1. L’OPS a obtenu d’excellents résultats en boostant une seule publication qui visait à la fois à sensibiliser la population à la transmission par voie sexuelle du virus Zika et à lui fournir une solution de prévention.

  2. Avec un budget inférieur à 600 $, l’OPS Brésil a réussi à toucher plus de 500 000 personnes en moins de 48 heures. Plus de 24 000 personnes ont interagi avec cette publication et plus de 4 450 internautes l’ont partagée avec leurs amis, ce qui a permis de diffuser le message à plus grande échelle.
  • 519 640 personnes touchées en moins de 48 heures
  • 39 fois plus d’interactions par rapport aux autres publications sur le virus Zika
  • 4 450 personnes ont partagé la publication
Contenu de la campagne
« Les Brésiliens ont recours à Facebook pour venir en aide à leurs amis. Nous avons été surpris de constater qu’un grand nombre de Brésiliens ignorent que le virus Zika peut se transmettre par voie sexuelle. Bien que cette information circulait dans la presse et sur les sites web institutionnels depuis déjà un certain temps, la majorité de la population en a pris connaissance sur notre Page Facebook. Suite à cela, plus de 5 000 personnes ont partagé cette publication, atteignant ainsi plus de 600 000 personnes sur Facebook. »

– Luís Felipe Sardenberg, Communications Focal Point, OPS/OMS Brésil